St Mary Maedow

 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La préparation du jardin au fil des saisons...

Aller en bas 
AuteurMessage
Christiann.flo
chef jardinier
chef jardinier
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 46
Localisation : Belgium

MessageSujet: La préparation du jardin au fil des saisons...   Ven 16 Oct - 22:21

La préparation du jardin pour l’hiver

Consiste généralement au désherbage et au labour, à l’élagage
et aux différentes coupes, à l’arrosage et aux apports en engrais organiques
puis éventuellement à une nouvelle plantation. A l’approche de l’hiver,
beaucoup se demandent déjà aux effets des éventuels dégâts,
lesquels pourront être plus ou moins importants,que causerait cette saison
de basse température qu’est l’hiver sur les plantes de leur jardin respectif.
Cependant,avec une meilleure préparation de son jardin pour l’hiver,
les dégâts seraient en partie évités ou tout au moins minimisés.




Les principales actions à entreprendre pour mener à bien
cette préparation




L’hiver débute normalement au solstice de décembre, soit le 21
ou le 22 dudit mois, et se termine en principe à l’équinoxe de mars,
c’est-à-dire le 20 ou le 21 mars. Et la préparation du jardin devra
déjà commencer deux mois plus tôt, soit dès le mois d’octobre de
l’année en cours, c’est-à-dire en automne.

Une série d’actions, toutes aussi importantes les unes que les
autres, constituera alors la préparation du jardin face à l’hiver.
L’une des premières opérations d’aménagement à entreprendre serait en
effet le désherbage du jardin. Cette étape consiste à arracher les
mauvaises herbes poussant dans le jardin, puis à les détruire
complètement pour éviter leur éventuelle repousse. Pour ce faire, on
utilisera une faucille ou au mieux une faucheuse.

Vient ensuite le labour des terres arables. Dans cette partie de la
préparation, le sol va être travaillé, c’est-à-dire qu’il va être
ameubli afin de faciliter entre autres l’ajout d’engrais divers, de
préférence organiques. Cela constitue aussi une bonne condition pour
l’accueil de nouvelles plantes, en l’occurrence celles à floraison
printanière, comme les narcisses, les jacinthes, et autres encore, lors
de cette activité, tout ce que le sol retenait en surface va être
enfoui pour nourrir de nouveau la terre. A cet effet, on utilisera une
charrue, une bêche ou un autre outil pour creuser le sol et le
retourner.

Parallèlement ou juste après le labour, on procèdera ensuite à
l’élagage du jardin, c’est-à-dire à cette pratique où toutes les
branches inutiles des arbres fruitiers ou des arbustes d’ornement vont
être coupées pour supprimer les gourmands et les branches mortes pour
qu’elles ne deviennent dangereuses par la suite.

L’arrosage est une étape tout aussi délicate que les autres : il
doit être régulier et bien dosé. Il ne doit pas être arrêté en aucun
cas durant l’automne mais doit seulement avoir un peu d’ajustage lors
des périodes de pluies, étant donné que s’il s’avère être trop
abondant, il pourrait avoir un effet nocif aux végétaux en étouffant
leur racine.

Il faut ensuite nourrir les plantes avec des engrais, de préférence
organiques, comme le fumier. En effet, les engrais procurent des
éléments fertilisants au sol, ce qui permet de mieux nourrir les
différents végétaux du jardin. Enfin, l’automne reste la saison
favorable pour refaire le gazon. Des ensemencements en cette saison de
l’année produiront des pelouses mieux fournies au printemps. De même,
l’automne offre également des conditions favorables aux plantations des
végétaux à floraison printannière tels que les narcisses et les
jacinthes qui résistent au froid pendant l’hiver.




Dernière édition par Christiann.flo le Ven 23 Oct - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://traditionsetcarnaval.forumotion.com/index.htm
Christiann.flo
chef jardinier
chef jardinier
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 46
Localisation : Belgium

MessageSujet: Re: La préparation du jardin au fil des saisons...   Ven 16 Oct - 22:23

PROTÉGER LES PLANTES DU GEL



Avant
l’arrivée de l’hiver, quelques petits travaux s’imposent au jardin pour
mettre vos plantes les plus fragiles à l’abri des ravages du gel.


Déterrer les légumes-racines

Panais,scorsonères,topinambours,
raiforts… Si vous cultivez ces légumes oubliés, pensez à les déterrer
avant l’arrivée des premiers gels pour les stocker dans un local frais
(4-5°) et humide (80% de taux d’humidité). Faites de même pour les
fruits et légumes arrivés à maturité dans vos serres et châssis.
Votre abri n’est pas assez humide?
Placez-y
un récipient d’eau ou aspergez son sol. Veillez à aérer de temps en
temps et à contrôler régulièrement l’état de vos fruits et légumes.
Jetez tous ceux qui sont pourris afin d’éviter qu’ils ne contaminent les autres.


Protéger les légumes d’hiver

Les légumes d’hiver semés en automne peuvent rester en terre.
C’est le cas de la mâche (sauf celle à gra ndes feuilles, sensible au froid),
de la chicorée de Vérone, de la chicorée « Pain de Sucre », des blettes,
des carottes hâtives,
des choux frisés,des choux de Bruxelles et des poireaux.
Pour en profiter tout au long de l’hiver, couvrez-les d’un film plastique perforé ou
d’un voile non tissé qui les protégera du froid.
Les légumes-feuilles peuvent également être maintenus au chaud par une couverture de branches de conifères,
de feuilles mortes ou de paille.


Couvrir les vivaces et les arbres frileux

Certaines vivaces(chrysanthème,
lys, monarde, aristoloche, tritoma) sont sensibles au gel. Mieux vaut
donc les mettre à l’abri sous des branchages de conifères. Même chose
pour les rosiers buissons et les rosiers grimpants. Les vignes et
certains arbres et arbustes (jeunes magnolias,érables du Japon, genêts,
bambous…) seront abrités par des sacs de jute ou des voiles d’hivernage.
Quant aux arbres fruitiers en conteneur,leurs racines restent fragiles.
Veillez à enfouir les pots dans le sol ou à les entourer de paille.


Abriter les oignons et tubercules

Si vous avez des dahlias, pensez à déterrer leurs tubercules après les premières gelées,
quand leurs feuilles sont fanées.
Rabattez les tiges à 10 centimètres et placez-les dans du sable humide dans un endroit frais et aéré,
à
l’abri du gel. Entreposez les tubercules de vos bégonias, si ce n’est
pas encore fait, dans des caissettes rangées dans un local où la
température avoisine les 10°. Les bulbes de glaïeuls se stockent dans
un endroit chaud et sec.


Rentrer les jardinières

Le
spots,bacs et jardinières qui ornent vos balcons et terrasses ne
doivent pas non plus passer l’hiver dehors ! Géraniums,
fuchsias,hibiscus et bougainvilliers sont très sensibles au froid.
Les marguerites, le laurier-rose ou le romarin peuvent supporter de petites gelées, mais ne tardez pas trop.
Transférez-les
dans un local frais et clair (jardin d’hiver, cave, garage, balcon
protégé…) dont la température est comprise entre 5 et 10°. Aérez de
temps en temps et arrosez tous les 15 jours,
sans excès pour éviter le pourrissement des racines.
Revenir en haut Aller en bas
http://traditionsetcarnaval.forumotion.com/index.htm
 
La préparation du jardin au fil des saisons...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» séparation/garderie?
» préparation 1er commande ... ??
» Angoisses de séparation
» gros coffre à jouets et module jardin Little Tikes à vendre
» Mon jardin pour la planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
St Mary Maedow :: La bibliothèque :: -Ateliers du jardinier- :: Trucs & astuces pour un bon travail-
Sauter vers: